Les consommateurs

Il s'agit de :

  • Lance pistolet
  • Lance à jet creux
  • Canon à eau
  • Canon à mousse
  • Rideau d'eau

La lance pistolet

Les lances pistolet sont avant tout utilisées avec la conduite d'intervention.

Elles sont pourvues d'un embout allant jusqu'à 10 mm ou d'un embout à jet creux.

Elles fonctionnent à une pression pouvant atteindre 50 bar et ont un débit jusqu'à 200 l/min.

La plupart de ces lances permettent de varier le jet pour l'obtention d'un jet plein, diffusé ou brouillard.

La lance à jet creux

Le jet de la lance à jet creux peut être progressivement réglé du jet plein au jet diffusé, jusqu'au jet de protection / fonction rinçage (flush).

Elle permet d'atteindre un meilleur effet d'extinction grâce à une brumisation plus efficace (turbine tournant dans le jet diffusé). Il existe différents types de lances à jet creux pour diverses utilisations.

Exemples :

  • Eteindre
  • Refroidir
  • Rabattre des gaz et des vapeurs
  • Permettre l'utilisation de produits mouillants, de mousse, de CAFS, etc.
  • Désenfumer des locaux (effet Venturi)

Il est important de :

  • Contrôler le réglage avant l'utilisation  (jet diffusé, débit). L'utilisation du jet diffusé génère un effet refroidissant important.
  • Adapter les réglages en permanence en fonction de la situation.
  • Lorsque de risque de gel, maintenir un débit d'eau.

Il existe également des lances à jet creux avec un système de régulation de pression automatique permettant la sélection des débits en préservant une qualité de jet parfaite.

Le canon à eau et à mousse

Il existe des canons fixes ou mobiles, dont certains sont montés sur véhicules.

Les versions mobiles sont alimentées par une conduite de transport directement à partir du tonne-pompe ou de la motopompe.

Leur débit est de 800 l/min. à plusieurs milliers de l/min. pour une projection allant jusqu'à environ 100 m.

Exemples d'utilisation :

  • Tenir
  • Eteindre
  • Refroidir
  • Rabattre des gaz et des vapeurs

Il faudra tenir compte du débit d'eau (consommation et écoulement).

Le canon en action ne doit pas être déplacé. Il doit être surveillé ou, assuré en permanence. Il faudra veiller au degré d'inclinaison (blocage) et varier la pression progressivement.

Les conduites de transports devront être déployées de manière rectiligne à l'approche du canon (règle : les 3 derniers mètres).

Le rideau d'eau

En frappant la plaque métallique, l'eau forme un écran. En fonction de la pression hydraulique, du type d'appareil et de la quantité d'eau débitée (800 - 1'800 l/min.) l'écran peut atteindre une hauteur de 10 mètre et une largeur de 30 mètres.

Conduite directement à partir du tonne-pompe ou de la motopompe. Le rideau d'eau est maintenu au sol par la pression hydraulique, ce qui l'empêche de se déplacer pendant le fonctionnement.

Exemples d'utilisation :

  • Protéger du rayonnement thermique, seulement possible de manière limitée
  • Rabattre des gaz et des vapeurs

Il faudra tenir compte du débit d'eau (consommation et écoulement)

Les conduites de transports devront être déployées de manière rectiligne à l'approche du canon (règle : les 3 derniers mètres) et varier la pression progressivement.